Saint-Malo Agglomération n’a pas un port mais des ports : le port de Cancale, le port de Saint-Suliac et le port de Saint-Malo.
En tant que porte Nord de la Bretagne, le port de Saint-Malo ouvre toute la région sur l’Europe, et plus particulièrement sur le Royaume uni.

Le transport maritime de passagers

Le port de Saint-Malo est le 1er port breton en transport de passagers avec plus d’un million de passagers chaque année.

Par ses liaisons quotidiennes vers l’Angleterre, Saint-Malo s’affirme comme porte nord de la Bretagne.

Outre les déplacements transmanche assurés par Brittany Ferries, le transport maritime s’organise autour de 3 compagnies. Condor ferries, la compagnie Corsaire et Etoile Marine Croisières offrent des escapades nautiques de la baie de Saint-Malo en passant par les îles (Jersey, Guernesey, Chausey, Cézembre…) et les sites pittoresques des environs (Cap Fréhel…).

Nom du fichier :DSCN4173.JPG Taille du fichier :1.1 Mo (1148517 octets) Date de la prise de vue :2002/09/08 17:11:46 Taille de la photo :2048 x 1536 Résolution :72 x 72 ppp Nombre de bits :8 bits/canal Attribut de protection :Désactivé Attribut Masqué :Désactivé ID de l'appareil :N/A Nom du Modèle :E995 Mode de qualité :FINE Mode de mesure :Patial Mode d'exposition :Programme auto Flash :Non Distance focale :13.9 mm Vitesse d'obturation :1/563 seconde Ouverture :F7.4 Correction d'exposition :-0.7 IL Balance des blancs fixe :Auto Objectif :Intégré Mode synchro-flash :N/A Différence d'exposition :N/A Programme décalable :N/A Sensibilité :ISO200 Renforcement de la netteté :Auto Mode de courbe :N/A Mode couleur :COULEUR Compensation des tons :AUTO Latitude (GPS) :N/A Longitude (GPS) :N/A Altitude (GPS) :N/A

Le port de commerce de Saint-Malo

Occupant le 3ème rang régional pour le trafic commercial avec un transit de près de 1,63 millions de tonnes de marchandises en 2009 le port de commerce de Saint-Malo réalise 41% de ses échanges avec les îles britanniques.      

Le port de Saint-Malo est essentiellement un port d’importation (77% de réceptions).  

Ses deux activités principales sont :

  • Les expéditions de produits manufacturés et de véhicules avec 550 920 tonnes en 2009
  • Les importations d’engrais, avec 530 633 tonnes en 2009

La construction et la réparation navale

La CCIT Saint-Malo Fougères développe actuellement un pôle dédié à la construction et à la réparation navale. Ce pôle permettra de valoriser et fédérer autour d’un lieu unique les savoir-faire et compétences en matière de construction et réparation navale.
Saint-Malo Agglomération participe financièrement à ce projet, en apportant une subvention de 150 000 €.

clauzier_navire_stmalo2

La Plaisance

1 625 places sur pontons sont dénombrées sur les 2 ports de plaisance que compte Saint-Malo Agglomération, dont :

  • 1 435 sur Saint-Malo (2 bassins : Vauban et Bas-Sablons)
  • 190 à Saint-Suliac (1 bassin)

À ces places sur pontons doivent être ajoutées les 1 096 places sur corps morts.

Au total, au quartier des Affaires Maritimes de Saint-Malo, 31 972 bateaux sont immatriculés dont 8 784 voiliers, 21 626 bateaux à moteur et 1 562 autres bateaux, la plupart ne nécessitant aucune place de port, ou un simple échouage ou une bouée.

En 2010, la Ville de Saint-Malo est lauréate de l’appel à projet « Pour des ports de plaisance exemplaires » lancé par le ministère de l’Ecologie, de l’Energie, du Développement Durable et de la Mer.
L’objectif de cette démarche, inscrite au Grenelle de la Mer, est d’encourager les communes littorales à mettre en place des solutions innovantes et environnementales.
Ainsi, le projet malouin prévoit une extension et une optimisation des capacités d’accueil par la création d’un port à sec de 100 places, d’un site d’hivernage de 150 places, de 300 places en mouillages organisés et de 200 places à flot dans le port des sablons.
Par la mise en place d’une gestion dynamique et une meilleure maîtrise de l’occupation des sites, ce projet développe une approche environnementale privilégiant des pratiques durables et cohérentes.

La pêche et la conchyliculture

Entre Cancale et Saint-Malo, ce sont plus de 19 000 K€ de produits de la mer débarqués en 2006. Les produits les plus représentés sont le merlan bleu (3 309 tonnes en 2005), la morue commune (1 730 tonnes en 2005), et l’araignée de mer (2 137 tonnes en 2005).

La conchyliculture représente 500 emplois sur le territoire.

 

Saint-Malo aŽrien [#Beginning of Shooting Data Section] Nikon D200 Focale: 32mm Optim. image: PersonnalisŽe Mode couleur : Mode II (Adobe RVB) RŽduction du bruit: DŽsactivŽe RŽduc. bruit ISO : DŽsactivŽe 2007/07/25 09:58:17.7 Mode d'exposition : PrioritŽ vitesse Balance des blancs: Lumire du jour Correction des tons: PersonnalisŽe JPEG (8 bits) Fine Mode de mesure: Multizones Mode de AF: AF-S RŽglage des teintes: 0¡ Taille d'image: Grande (3872 x 2592) 1/640 seconde(s) - F/9 Mode synchro flash: Non joint Saturation : Normale Couleur Correction d'exposition : -0.3 IL NettetŽ Image : Normale Objectif: 17-55mm F/2.8 G SensibilitŽ: ISO 200 Commentaire de l'image [#End of Shooting Data Section]