Plusieurs financements peuvent être mobilisés pour créer ou reprendre une entreprise :

  • L’apport personnel des créateurs ou de leurs associés ;
  • Le prêt d’honneur (sans garantie) des plates-formes d’initiative, de fondations, de réseaux « Entreprendre Bretagne » et de l’État ;
  • Les participations dans le capital de l’entreprise d’investisseurs privés, ou de sociétés de capital-risque ;

 

  • Les prêts à moyen et long terme des établissements de crédit, des banques, de l’ADIE ;
  • Le crédit-bail et l’affacturage des banques et organismes spécialisés ;
  • Le crédit à court terme des banques ;
  • Les garanties de vos emprunts auprès d’un dispositif de garantie pour limiter vos risques personnels, et ainsi partager les risques entre les fonds de garantie et les banques.

Ils vous accompagnent dans le financement de votre projet …

Selon votre projet, son secteur d’activité, les domaines d’application, de nombreuses aides peuvent exister. Pour vous orienter sur votre projet et sur les aides auxquelles vous pourrez prétendre, n’hésitez-pas à contacter :

Pour les entreprises technologiques innovantes :

Michel Gad, chargée de mission de Rennes Atalante pour Saint-Malo Agglomération

Michel Gad

Michel Gad

02 99 81 71 87
m.gad@rennes-atalante.fr

Pour les entreprises dites traditionnelles :

Thierry Anceaume, conseiller de la CCI d'Ille-et-Vilaine délégation de Saint-Malo

Thierry Anceaume

Thierry Anceaume

02 99 19 69 60
tanceaume@ille-et-vilaine.cci.fr

Le financement par les organismes :

Logo ADIEAssociation pour le Droit à l’Initiative Economique, elle finance et accompagne des entreprises créées par des personnes n’ayant pas accès au crédit bancaire. L’ADIE ouvre l’accès au crédit (prêt solidaire de 10 000 € maximum) et permet au créateur d’augmenter ses fonds propres en complément du prêt solidaire. Elle peut également intervenir sur un prêt d’honneur à taux zéro.

Plus d’infos > Aline BUSSIERE – 06 19 44 87 16 – abussiere@adie.org

 

 

Logo Initiative Pays de saint-MaloL’association octroie des prêts d’honneur à titre personnel, sans intérêt ni garantie, d’un montant pouvant varier de 1 500 € à 30 000 € en fonction du projet. Objectif : vous permettre d’augmenter vos fonds propres en tant que créateur. Le prêt d’honneur doit obligatoirement être adossé à un prêt bancaire.

Plus d’infos > Thierry Anceaume – 02 99 19 69 60 – tanceaume@ille-et-vilaine.cci.frgeres.cci.fr

Logo prêt PHARLa Caisse des dépôts et consignations et la Région Bretagne ont créé le prêt PHAR (prêt d’honneur pour l’amorçage régional).

Il est accordé, au moment de la création, aux entreprises innovantes qui ont des projets risqués mais à fort potentiel.

Le Phar s’appuie sur des organismes pour vous aider au montage du dossier, au suivi (coaching) et à l’accompagnement tout au long de votre projet. Sous forme de prêt d’honneur sans intérêt d’un montant maximum de 45 000€, débloqué au moment de la création d’entreprise, le prêt est apporté en fonds propres ou quasi fonds propres.

Pour obtenir ce prêt, le porteur de projet doit bénéficier d’un financement complémentaire.

Plus d’infos > Michel Gad – 02 99 81 71 87 – m.gad@rennes-atalante.fr

Des aides à la création aussi proposées par :

  • La Région Bretagne
    Le portail de la Région Bretagne recense les principaux soutiens financiers mobilisables à chaque étape du projet de l’entreprise : création, reprise ou croissance externe, développement par l’innovation, conquête de nouveaux marchés en France ou à l’international…

Pour vos garanties, vous pouvez contacter :

  • BpifranceSIAGISOCAMA :
    Ces organismes sont des fonds de garantie facilitant l’accès au crédit bancaire. La garantie est accordée sous conditions d’apport minimum en fonds propres (20 à 30%). Elle est plafonnée à un certain pourcentage des emprunts.
  • Bretagne Active :
    Garantie bancaire qui s’adresse aux demandeurs d’emploi et allocataires de minima sociaux, porteurs de projets créateurs d’emplois.
    10 bis Place du Manoir – Saint-Malo
    02 57 24 03 61